147 avis : 5 / 5

IMPLANT CAPILLAIRE
EN TURQUIE

Réaliser ses implants capillaires en Turquie dans un établissement de santé performant présente de nombreux avantages comparé à la France:

  • Des tarifs 2 à 3 fois inférieurs à la France.
  • Une possibilité d’implanté 2 fois plus de greffons en une seule séance.
  • L’utilisation de la technique de greffe DHI (la plus précise et la moins invasive).
  • La possibilité de greffer les femmes de manière discrète grâce à la technique DHI.
  • La greffe sans douleur est possible via la sédation par intraveineuse “deep sleep”.

Déroulement d'une implantation capillaire

L’implantation capillaire est une intervention destinée aux hommes et aux femmes qui perdent leur cheveux pour diverses raisons.  

Elle est majoritairement pratiquée en Turquie, qui est le pays leader incontestable dans ce domaine pour les raisons évoquées en préambule.

Avec Rebornly, la greffe de cheveux est définie en plusieurs étapes que ce soit avec la technique FUE (Follicul Unit Extraction) Saphir ou DHI (Direct Hair Implantation).

Elle consiste à faire une anesthésie locale avec sédation pour déplacer des greffons (ou follicules) provenant de la zone dite « donneuse » localisée souvent au niveau de la nuque et sur les côtés, à l’aide d’un micro-punch et d’implanter ces greffons dans la zone dite « receveuse ». 

Il existe différentes techniques d’implantation  mais le principe reste le même pour chacune d’entre elles : permettre aux follicules réimplantées de donner naissance à de nouveaux cheveux et de les conserver jusqu’à votre vieillesse . 

La greffe capillaire est une solution envisageable (sous certaines conditions médicales) par toutes celles et ceux qui souhaitent combler des zones clairsemées ou imberbe afin de retrouver leur densité capillaire. 

📅 Durée du séjour : 3 jours
⏳ Durée de l’intervention : 5 à 8 heures
🏥 Hospitalisation : Non requis
💉 Anesthésie : Locale + sédation par intraveineuse
💼 Retour au travail : Après 24 heures
🏃 Retour au sport : Après 1 mois
✅ Résultat visibles : 6 à 12 mois

Nos résultats

DES TECHNIQUES INNOVANTES

Rebornly a fait le choix de n’utiliser que les deux techniques de greffe capillaire les plus innovantes en Turquie :

La DHI (Direct Hair Implantation) puis la FUE Saphir.
Ces techniques de pointe sont reconnues pour leur précision et garantissent un résultat naturel, sans aucune cicatrice.

Concernant la douleur pendant l’anesthésie locale, celle-ci est indolore grâce à la mise en place d’une sédation par intraveineuse que nous proposons pour la plupart des patients qui souhaitent ne pas subir la douleur lors de l’anesthésie.

UNE EXIGENCE MÉDICALE

  • Clinique partenaire accréditée, garantissant la qualité et la sécurité des soins (certifications JCI et ISO).
  • Des spécialistes expérimentés, sélectionnés selon leurs expériences, diplômes et certifications.
  • Une technologie normée, nos spécialistes utilisent des dispositifs médicaux aux normes européenne (CE).
  • Un suivi post-opératoire en France, pour répondre aux questions des patients puis nous assurons le bon déroulement du suivi avec l’équipe médicale turque.
  • Une sécurité complémentaire, nous collaborons avec un médecin spécialiste en greffe capillaire en France en cas de nécessité.

UNE EXPÉRIENCE "CLÉ EN MAIN"

Une prise en charge complète tout au long de votre séjour:

  • Un chauffeur privé pour tous vos transferts.
  • Un hébergement haut de gamme  dans un hôtel 5 étoiles.
  • Un accompagnement jusqu’au suivi post-opératoire.

UN TARIF ACCESSIBLE

“L’excellence devrait être un luxe à la portée de tous”

Le service de conciergerie médicale Rebornly vous offre une expérience personnalisée à des tarifs privilégiés, rendus possible par des partenariats médicaux négociés à l’étranger.

Détails du séjour

NOS SPÉCIALISTES SONT DES MÉDECINS CERTIFIÉS

Nous disposons de 2 équipes de spécialistes en greffe capillaire en Turquie, elles sont composées d’assistants médicaux, d’anesthésistes et de médecins qui s’occupent de l’extraction et de l’implantation (technique de greffe DHI ou Saphir).

– Nos 2 médecins réalisent eux-mêmes la greffe capillaire. Ils exercent depuis de nombreuses années et ils ont déja effectués plus de 3 000 greffes auprès de patients venus du monde entier.

Confiance : Le dirigeant de Rebornly à réaliser sa greffe auprès de ses équipes médicales partenaires.

ÉTABLISSEMENT MÉDICAL ACCRÉDITÉ

Notre clinique partenaire d’implant capillaire en Turquie est entièrement équipée des dernières technologies innovantes et dispose d’une excellente réputation au delà des frontières.

Elle dispose d’un service multi-disciplinaire dont une unité de soins intensif.

Elle possède également le plus haut niveau d’accréditation des établissements de santé (JCI et ISO 9001-2015).

Cette accréditation internationale souligne la qualité des services de l’hôpital et de son organisation.

HÔTEL MARRIOTT *****

Votre chauffeur vous accompagne à l’hôtel 5 étoiles pour un séjour de 2 nuits (seul ou accompagné) lors de votre séjour d’implant capillaire à Istanbul.

Avant votre intervention, vous pouvez profiter du cadre agréable de l’hôtel et de ses services mis à votre disposition : 

Piscine, Spa, Massage, Restaurant, Salle de fitness.

Questions courantes

Le personnel médical est il aussi compétent en Turquie qu'en France ?

Comme partout, il existe des spécialistes plus ou moins compétents, raison pour laquelle il est toujours important de s’assurer de se faire opérer par un médecin certifié et expérimenté pour cette intervention.
Il faut d’ailleurs savoir que des cliniques française font régulièrement appellent à des techniciens (non des médecins) turques pour pratiquer les greffes.

Quel est le prix d'une greffe de cheveux ?

En France les tarifs varient selon le nombre de greffons et la technique de greffe utilisée:

  • La technique Saphir : 3500€ à 7000€
  • La technique DHI : 5000€ à 10 000€

Les prix bas en France sont souvent des prix d’appels, car en réalité le nombre de greffons se situent au niveau de la fourchette haute.

En Turquie les tarifs varient entre 1000€ et 3500€ que ce soit avec la technique DHI ou Saphir et souvent avec bien plus de greffons qu’en France car les aides soignants sont plus nombreux et la règlementation du travail est plus souple par rapport au nombre d’heure travaillée.

Il faudra évidemment fuir les coûts trop bas (inférieur à 2000€) qui se justifient par:

  • L’inexperience des techniciens.
  • Un interprète quasi inexistant.
  • Aucune sédation pour soulager la douleur.
  • Une hygiène déplorable.
  • Un suivi post-opératoire inexistant.

    Cependant la Turquie reste une destination idéale pour se faire opérer à condition de bien s’assurer:

  • Du professionnalisme de l’équipe médicale
  • De la qualité de l’établissement de santé
  • Du suivi post-opératoire sérieux.
Quelle est la durée de repousse après une greffe capillaire ?

La durée de repousse des cheveux après une greffe varie d’une personne à l’autre. Généralement, on observe une repousse significative dans les 6 à 12 mois suivant l’intervention. Voici les différentes phases postopératoires :

  • 1 à 10 jours : phase de cicatrisation ;
  • 10 jours à 1 mois : phase de repousse temporaire ;
  • 1 mois à 3 : phase de perte de la zone implantée ; 
  • 3 à 12 mois : phase de repousse définitive de la zone d’implant.
Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux DHI ?

Au lieu d’utiliser une lame d’incision et des forceps, le spécialiste utilise un injecteur appelé « Choï » qui a la particularité de réaliser la nano-incision et l’implantation du greffon simultanément.

Les avantages et inconvénient:

  1. Absence d’espace entre les greffons.
  2. Rasage de la zone receveuse non nécessaire.
  3. Réduction du temps de cicatrisation postopératoire.
  4. Greffe féminine possible avec rasage discret “technique Patchy”.
  5. Elle est plus longue à exécuter que la saphir donc moins appropriée pour les “méga greffes” nécessitant plus de 4000 greffons.
Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux FUE « Saphir » ?

Cette technique associe la méthode populaire FUE (Follicular Unit Extraction) à un nouveau dispositif médical : une lame spéciale en Saphir. 

L’outil permet l’ouverture de microcanaux plus petits lors des incisions que la technique traditionnelle dans la zone receveuse.

Ses avantages et ses inconvénients: 

  1. Possibilité de mettre plus de greffons en une séance qu’avec la DHI (rapidité d’exécution). 
  2. Espacement entre les greffons réduit par rapport à la FUE traditionnelle.
  3. Précision lors de la création des incisions.
  4. Elle nécessite un rasage intégrale (donc non compatible pour beaucoup de femmes).
  5. Elle met légèrement plus de temps à cicatriser que la DHI.
Quelles sont les différentes étapes d’une greffe capillaire ?

Avant de passer à l’action, une prise de sang est réalisée pour vérifier si le patient est en bonne santé avant de réaliser l’intervention.
La première action du spécialiste consiste à dessiner avec soin les lignes de la zone receveuse et de procèder à un rasage stratégique de la zone donneuse. Celle-ci sera la source pour l’extraction minutieuse des follicules capillaires.

Une fois que l’anesthésie locale, (indolore grâce à la sédation par intraveineuse) est en place, l’intervention peut débuter. Cette étape implique l’extraction méticuleuse et l’implantation précise, un à un, des follicules capillaires. Nous utilisons l’injecteur « Choï » pour la technique DHI et la lame en saphir avec micro-pince pour la technique Saphir, assurant ainsi la bonne inclinaison pour un résultat optimal.

En clôture de cette expérience, une séance de PRP (Plaquette Riche en Plasma) est réalisée pour accélérer la cicatrisation et booster la repousse de vos cheveux.

Quels sont les risques de l’intervention ?

Comme pour toute intervention médicale, la greffe de cheveux présente certains risques :

  • Perte temporaire de cheveux (Shock loss) : Les cheveux existants près des zones donneuse et receveuse peuvent temporairement tomber, mais ils repoussent après 4 mois.
  • Zone donneuse abîmée (prélèvement excessif) : Un prélèvement excessif de follicules dans la zone donneuse peut entraîner une apparence clairsemée ou des cicatrices permanentes.
  • Zone receveuse peu naturelle (implants insuffisants) : Un nombre insuffisant d’implants capillaires dans la zone receveuse peut donner une repousse peu induire une repousse peu naturelle.
  • Nécrose (infection) : dans de rares cas, une infection peut causer des complications, comme la nécrose, mettant en danger la survie des follicules implantés.

Pour prévenir ces risques, il est donc crucial de respecter les consignes pré et post opératoire puis de faire appel à des spécialistes expérimentés dans un établissement de santé accrédité.

Combien de temps dure l’intervention ?

La durée de l’intervention dépend du nombre de greffons à transplanter, mais en moyenne, elle peut durer entre 5 et 8 heures. Il s’agit d’une procédure ambulatoire, réalisée sous anesthésie locale. 

Quelles sont les techniques de greffe capillaire ?

Il existe 4 méthodes d’implantation capillaire : FUT, FUE, IFA et DHI. La FUT (Follicular Unit Transplantation) implique la transplantation d’une bandelette de cuir chevelu, tandis que la FUE (Follicular Unit Extraction) prévoit l’extraction individuelle des follicules. L’IFA (Implantation des Follicules Automatisée) utilise des outils automatisés pour l’implantation, tandis que la DHI (Direct Hair Implantation) permet une implantation directe des follicules sans préincisions.

Comment se déroule votre séjour médical avec Rebornly ?​

Jour 1 

Votre chauffeur vous accueille à l’aéroport et vous conduit à votre hôtel. 

Jour 2

  1. Prise en charge par notre assistante médicale française à la clinique
  2. Diagnostic complémentaire du spécialiste médical certifié
  3. Intervention
  4. Remise des soins postopératoires

Jour 3 à 4

  1. Retrait du pansement
  2. Repos / Visite 
  3. Le chauffeur vous accompagne à l’aéroport

Existe-t-il des contre-indications ? 

Certaines conditions médicales peuvent rendre la greffe de cheveux inappropriée. 

 

La greffe est contre-indiquée en cas : 

 

  • de grossesse ;
  • d’anomalies du cuir chevelu ;
  • de troubles de la coagulation (ou prise de médicaments anticoagulant) ; 
  • de cancer du cuir chevelu ; 
  • d’antécédents de maladies cardiovasculaires.

 

Bon à savoir : les maladies diabétiques et l’hypertension artérielle peuvent compromettre le succès de la greffe capillaire et rendre le processus de cicatrisation plus complexe.

 

Il est recommandé de cesser toute consommation de tabac et d’alcool pendant les deux semaines précédant et les deux semaines suivant l’intervention.

L’intervention est-elle douloureuse ?

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ; vous ne ressentirez donc aucune douleur pendant l’intervention. Il est possible que vous ressentiez une légère douleur lorsque l’anesthésie se dissipe, ce qui est normal et prévisible. 

De légers picotements ou démangeaisons au niveau du cuir chevelu peuvent être ressentis durant la première semaine suivant l’intervention.

Quelles sont les techniques pour réduire la douleur de l'anesthésie pendant la greffe ?

Il existe 4 techniques pour réduire la douleur au moment de l’anesthésie:

  • La sédation par voie orale:
    Il s’agit d’un comprimé qui va être donné avant l’intervention pour soulager l’anxiété avant l’intervention.
    Efficacité: 1/3
  • Le Dermojet:
    Appeler aussi “comfort-in”, il consiste à injecter du produit anesthésiant via un système de pression sur la tête avant de réaliser les piqûres d’anesthésie.
    Efficacité: 1/3

  • La crème anesthésiante:
    Elle est généralement appliquée au niveau de la zone d’implant pour soulager l’injection des aiguilles au niveau de ces zones sensibles.
    Efficacité: 1/3

  • La sédation par intraveineuse:
    Cela consiste à injecter un médicament par un anesthésiste pour que le patient soit totalement détendu et ne ressente pas du tout la douleur lors de l’anesthésie.
    Efficacité: 3/3
Le rasage de la tête est-il obligatoire pour réaliser une greffe ?

Contrairement à la technique Saphir, la méthode DHI ne requiert pas nécessairement le rasage de la zone receveuse, mais seulement celui de la zone donneuse. Toutefois, il est généralement préférable de procéder au rasage complet, car cela facilite le travail du spécialiste. De plus conserver la zone receveuse non rasée ne présente pas d’avantages esthétiques significatifs.

Quelles sont les causes fréquentes d’alopécie chez la femme ?

Dans le cas de l’alopécie féminine, les causes peuvent inclure des changements hormonaux, tels que ceux liés à la grossesse, à la ménopause ou à des troubles hormonaux. 

Les femmes sont également susceptibles de subir une perte de cheveux due à des pratiques de coiffure excessives, à l’utilisation fréquente de produits chimiques agressifs, ou à des conditions médicales sous-jacentes telles que le syndrome des ovaires polykystiques. 

De légers picotements ou démangeaisons au niveau du cuir chevelu peuvent être ressentis durant la première semaine suivant l’intervention.

Quelle technique de greffe est recommandée pour les femmes ?

On recommande aux femmes la méthode de greffe DHI « patchy ».

Cette technique discrète implique des micro-rasages au niveau de la nuque pour prélever les follicules, lesquels sont ensuite recouverts par les cheveux restants afin de dissimuler la zone donneuse. Les micro-lignes, positionnées derrière la nuque, demeurent invisibles à l’œil nu. Cette combinaison offre un résultat naturel tout en permettant aux femmes de couvrir ces micro-lignes en laissant simplement pousser leurs cheveux au-dessus.

La greffe capillaire convient-elle aux cheveux crépus ?

On recommande aux femmes la méthode de greffe DHI « patchy ».


Oui, la greffe capillaire est tout à fait adaptée aux cheveux crépus. Cependant, il est crucial de prendre en compte la texture spécifique des cheveux crépus lors de la procédure. Pour ce type de cheveux, l’outil d’extraction doit avoir un diamètre plus important pour s’adapter au greffon ondulé. On favorisera la technique Saphir par rapport à la méthode DHI.

Quels sont les facteurs favorisant la perte de cheveux ?

Certains facteurs peuvent favoriser la perte de cheveux : 

  • le stress et l’anxiété ; 
  • une mauvaise alimentation ;
  • certaines maladies auto-immunes (Alopecia universalis, Alopecia areata totalis, Alopecia totalis universalis).
Est il possible de mettre une casquette après la greffe?

Non, il est interdit de mettre une casquette après la greffe car il ne doit pas y avoir une notion de frottement ou de compression au niveau de la zone d’implant minimum 3 semaines après la greffe.
Toutefois il est possible de poser un chapeau/bob si celui-ci ne touche pas la zone d’implant.

DEMANDER UN DEVIS OU NOUS CONTACTER

Contactez-nous si vous avez des questions sur nos services.

Nous téléphoner

Nous écrire sur Whatsapp

Me faire rappeler

Nous écrire par mail

En continuant la navigation sur le site vous acceptez la présence des cookies