147 avis : 5 / 5

Procédure de greffe capillaire pour la femme

Greffe de cheveux femme Turquie

LES POINTS CLÉS

  • La greffe de cheveux est une opération discrète, sans rasage visible des cheveux.
  • La technique DHI “Patchy” favorise le succès.
  • Un suivi suite à l’intervention permet d’avoir des conseils personnalisés.
  • Rebornly ne travaille qu’avec des spécialistes expérimentés et certifiés pour garantir les meilleurs résultats.

Greffe de cheveux femme Turquie

Greffe de cheveux femme Turquie

Dans cet article, nous verrons les causes de la perte de cheveux chez la femme et nous verrons quelles sont les solutions efficaces à y apporter dont la greffe de cheveux.

La perte de cheveux est une réalité pour beaucoup de femmes, et constitue souvent la source d’une détresse profonde. 

Celle-ci s’explique par différents facteurs :

  • Le terrain génétique
  • Les suites d’une chimiothérapie
  • La grossesse
  • La ménopause
  • La maltraitance des cheveux


Aujourd’hui, il existe des traitements permettant d’y résoudre partiellement ou totalement comme la greffe de cheveux.

Pourquoi les femmes perdent-elles leur cheveux?

Cuir chevelu féminin au taux de chute anormal nécessitant une greffe de cheveux


Rappelons que la perte de cheveux est un phénomène naturel. Le taux de chute normal se situe entre 40 à 100 cheveux par jour. Au-delà, la chute est considérée comme pathologique.

Cette perte de cheveux peut être traitée par les spécialistes en greffe capillaire.

Mais avant toute chose, il convient de comprendre les facteurs à l’origine de ce phénomène. 

Le patrimoine génétique

L’alopécie androgénétique, transmise par le patrimoine génétique, est l’une des causes les plus fréquentes d’alopécie. 

Elle est souvent dûe à un dérèglement hormonal. L’exposition des follicules à l’enzyme 5 A-Réductase et à la testostérone entraîne la production de l’hormone DHT. Cette hormone est à l’origine du dérèglement du cycle de croissance et de la chute anormale de cheveux.   

Le dérèglement hormonal

L’alopécie androgénique découle d’une carence de production d’œstrogène — hormone femelle — au profit d’une production anormale de testostérone — hormone mâle, ou androgène. 

Certains événements comme l’accouchement, la ménopause ou la prise d’un traitement contraceptif et thyroïdien sont à l’origine de ce dérèglement. 

Le stress et l’anxiété

L’exposition prolongée au stress ou l’apparition de chocs traumatiques soudains peuvent également entraîner la baisse de production d’œstrogènes et la surproduction de testostérone. 

Lorsque le stress ou l’anxiété sont couplés à un terrain génétique propice, la chute de cheveux peut alors se produire de façon rapide et visible, il s’agit d’une pelade. 

Les autres causes moins fréquentes

La chute de cheveux pathologique s’explique parfois par d’autres facteurs comme:

  • les suites d’un traitement chimiothérapique, 
  • les carences alimentaires — notamment en fer — 
  • ou l’alopécie « par traction », également appelée « syndrome de l’hôtesse de l’air », liée à la maltraitance des cheveux.

La calvitie masculine touche principalement les tempes et les golfes jusqu’au vertex, alors que l’alopécie androgénétique féminine est principalement localisée sur la région de la raie.

La perte située au niveau des golfes peut également se produire à la suite d’une grossesse. La chute de cheveux des femmes se mesure sur l’échelle de Ludwig, dont les différents stades permettent de choisir un traitement adapté.

Comparaison entre le schéma de perte de cheveux masculin et féminin

Quelles sont les solutions pour lutter contre l’alopécie féminine?

Les injections PRP

Les injections PRP ont pour objectif de mieux de favoriser la croissance des follicules et de ralentir la chute de cheveux. Il s’agit d’une technique 100% naturelle qui peut être exercée dans des centres esthétiques comme Ever Young Paris.

Cette technique peut se révéler efficace notamment pour redonner de la densité sur des petites zones localisées.

Résultat après 3 mois de PRP.

La prise de minoxidil

Ce médicament peut comporter des effets secondaires cependant il continue à faire d’efficacité pour ralentir la perte de cheveux.

L’implantation capillaire pour femme, une solution discrète et efficace

Les cheveux sont souvent considérés comme un des principaux attributs de la beauté féminine. Leur chute définitive peut engendrer un profond sentiment de mal-être, affectant le moral et la confiance en soi. Pour retrouver une chevelure uniforme, la greffe de cheveux est devenue une solution à la fois discrète et efficace.

L’alopécie androgénétique féminine est principalement localisée au niveau de la raie, ce qui facilite la réussite d’une greffe de cheveux. La greffe permet au cuir chevelu de retrouver une certaine consistance en effectuant une opération adaptée à l’implantation capillaire. 

L’avantage de la greffe féminine repose sur l’utilisation de la technique DHI « Patchy ». Cette méthode consiste à prélever les greffons, grâce à de petites lignes de micro-rasage de 1 à 3 cm derrière la nuque. La longueur des cheveux masque la zone rasée, rendant l’opération quasiment invisible. L’absence de rasage complet du crâne représente la solution idéale pour une greffe efficace et discrète. 

Sous quelles conditions envisager la greffe ?

La chute de cheveux chez les femmes est un phénomène qui peut se produire dès l’âge de 18 ans et touche aujourd’hui 1 femme sur 5 de plus de 50 ans. Pour envisager la greffe de cheveux, il est nécessaire d’effectuer un examen d’éligibilité dermatologique

Cet examen vise à s’assurer que la chute est localisée et contenue. La greffe repose sur le principe de transfert de cheveux d’une zone donneuse, stable et robuste, vers une zone receveuse, ayant perdu en densité. 

Par conséquent, si la perte se matérialise de façon homogène et diffuse sur l’ensemble de la tête, la greffe n’est sûrement pas la solution adaptée car l’absence de zone donneuse ne permettra pas la réussite de l’opération. 

Plusieurs cas de figure ne permettent donc pas d’envisager la greffe de cheveux :

  • L’alopécie diffuse : Elle se traduit par une perte généralisée de cheveux sur le dessus, les côtés et l’arrière du crâne. L’absence de zone donneuse, stable, empêche tout prélèvement pour la réimplantation des follicules.
  • La perte d’épaisseur de la chevelure : La perte d’épaisseur des cheveux se produit généralement sur l’ensemble du cuir chevelu. L’absence de zone donneuse empêche également le prélèvement des follicules. 

Beaucoup de femmes se demandent à partir de quel stade d’alopécie il est possible d’envisager la greffe. La réponse est simple : lorsque la perte est suffisamment avancée, Le spécialiste doit pouvoir constater une chute définitive de follicules ainsi qu’un espace suffisant entre les cheveux sur la zone receveuse pour y en implanter de nouveaux. Il n’y a donc pas d’âge minimum, les microgreffes peuvent se faire dès 18 ans.

Comment se passe une greffe de cheveux pour les femmes ?

greffe de cheveux femme méthode DHI patchy

D’éventuels risques liés à la technique DHI « Patchy » ?

Les risques de rejet sont inexistants étant donné que les greffons implantés proviennent de l’organisme de la patiente. Par ailleurs, la technique DHI réduit le temps de cicatrisation après l’opération, donc les risques d’infection ; même si la prise d’antibiotiques en convalescence reste exigée par mesure de sûreté.

L’utilisation de la technique DHI « Patchy » nécessite toutefois un degré de minutie plus grand et un temps d’opération plus long que pour les autres méthodes. Le confort d’intervention du spécialiste étant réduit, il existe des risques de perte réactionnelle si certaines précautions ne sont pas prises. Il est donc nécessaire de s’entourer des spécialistes que Rebornly s’engage à fournir, pour accompagner la patiente tout au long du processus. 

D’autres risques moins fréquents peuvent également survenir à la suite d’une greffe :

  • Le « Shock Loss » : phénomène très rare et loin d’être grave, il s’agit d’une chute qui peut intervenir au niveau de la zone donneuse de manière temporaire après l’intervention (repousse entre 3 et 6 mois).
  • La nécrose : il s’agit d’une infection qui peut être lié soit à une mauvaise hygiène lors de l’intervention ou bien très souvent, cela est dû à une mauvaise hygiène de vie post greffe (non respect des consignes post-opératoire notamment concernant le tabac).


Les spécialistes mis à disposition par Rebornly sont des médecins et non des techniciens qui disposent d’une longue expérience dans la greffe DHI « Patchy ». 

La maîtrise technique de l’implantation permet de s’adapter aux differents profils de patientes:

  • cheveux européens
  • cheveux asiatiques
  • cheveux afros

Le suivi de la patiente après l’opération

La réussite d’une greffe repose beaucoup sur l’attention portée aux étapes post-opératoires par la patiente. Le soin accordé aux greffons ainsi que la patience et l’assiduité sont essentiels pour une repousse efficace des cheveux. 

Le spécialiste transmet un ensemble de consignes à respecter telles que l’interdiction de la pratique du sport au cours du mois suivant l’opération.Les premières repousses sont visibles dans un délai de 11 jours à compter de l’opération. Par ailleurs, la chute des implants se produit régulièrement dans les 3 mois suivant la greffe. Ce phénomène tout à fait normal précède la repousse définitive des cheveux au niveau de la zone receveuse. Finalement, la repousse définitive est généralement visible 6 à 12 mois après l’intervention.

Rebornly, le choix de la greffe de cheveux réussie

Rebornly s’engage à fournir les meilleurs spécialistes en matière d’implantation DHI « Patchy ».
Ils sont sélectionnés selon un cahier des charges rigoureux bénéficient d’une grande expérience dans le domaine et disposent du plus haut niveau de certification. Le choix des services Rebornly assure tout autant la sécurité médicale que l’excellence d’un suivi post-opératoire individualisé, cela pour une opération la plus discrète possible. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis.

Sommaire
Article les + récents
Partager l'article

En continuant la navigation sur le site vous acceptez la présence des cookies