147 avis : 5 / 5

Les étapes de la greffe de cheveux

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

LES POINTS CLÉS

  • Respecter les consignes pré et post-opératoires.
  • Réalisation d'un diagnostic complémentaire avant l'intervention par le spécialiste
  • S'assurer qu'il s'agit d'une technique de greffe non invasive: DHI
  • Avoir un suivi depuis la France

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

Pour comprendre comment fonctionne la greffe de cheveux, il suffit de présenter les différentes étapes d’une intervention d’implant capillaire.

Étape 1 : le contrôle

Le jour de votre intervention capillaire, l’équipe médicale doit contrôler que le patient a bien respecté toutes les recommandations.
En effet, l’établissement médicale doit impérativement informer le patient des précautions à prendre avant et après la greffe de cheveux (prise de médicaments, maladies, traitements en cours…)

Étape 2 : le diagnostic

Un échange avec le spécialiste à lieu pour définir les zones à privilégier lors de l’implantation ainsi que le nombre optimale de greffons à prélever. Par la suite, celui-ci définit les zones d’implants par un marqueur pour être en accord avec le souhait du patient. Enfin, l’équipe médicale réalise une prise de sang au patient pour vérifier que le patient soit en bonne santé.

Étape 3 : le rasage

En fonction des différentes techniques d’implantation (FUE traditionnel, FUE/Saphir et FUE/DHI) il est nécessaire de raser la zone donneuse.

Le rasage intégrale facilite le travail du spécialiste notamment pour les zones clairsemées.
Par ailleurs le fait de raser l’intégralité de la zone donneuse permet de prélever davantage de follicules et limite le risque de dépouiller les follicules d’une petite zone localisée.

Étape 4 : l’anesthésie sans douleur

Afin que l’intervention ne soit pas douloureuse pour le patient, l’équipe médicale réalise une anesthésie locale.
Celle-ci est indispensable, mais être plus ou moins douloureuse en fonction de la technique choisie par la clinique:

Étape 5 : l’extraction FUE (Follicular Unit Extraction)

Le spécialiste retire à l’aide d’un punch manuel motorisé (ou non motorisé) un à un les follicules qui se situent au niveau de la zone donneuse.

Par la suite ces follicules sont triés par ordre de grandeur (en fonction du nombre de cheveux qu’ils contiennent) et placés dans une solution permettant de les conserver.

Étape 6 : l’implantation Saphir ou DHI (Direct Hair Implantation)

Lors de l’implantation, le spécialiste ouvre les canaux soit à l’aide de la lame Saphir ou de l’injecteur Choï (DHI) et les greffons sont implantés un par un. Les greffons disposant du plus grand nombre de cheveux sont alors implantés dans les zones les plus visibles.

Étape 7 : l’injection PRP (Plasma Riche en Plaquette)

Lorsque la greffe de cheveux est terminée une injection PRP est réalisé au niveau de votre crâne pour accélérer la cicatrisation et stimuler la repousse des follicules. Il s’agit d’une procédure totalement naturelle et indolore qui consiste via un prélèvement sanguin de séparer la partie riche en plasma et de la réinjecter au niveau de votre tête.

Étape 8 : pansement et retrait du pansement

Le jour de votre intervention un pansement est installé au niveau de votre zone donneuse pour faciliter la cicatrisation et éviter de faire des tâches sur l’oreiller lors de votre sommeil. Le lendemain le pansement est retiré définitivement à l’hôpital et un rinçage est effectué.

Conclusion:

Le fonctionnement d’une greffe de cheveux est très méthodique.
Il est nécessaire de respecter toutes ces étapes pour éviter des erreurs médicales ou une mauvaise expérience.

Sommaire
Article les + récents
Partager l'article

En continuant la navigation sur le site vous acceptez la présence des cookies