147 avis : 5 / 5

GREFFE DE CHEVEUX DHI OU SAPHIR ?

LES POINTS CLÉS

  • Chacune des 2 techniques a son propre usage.
  • Se méfier des clinique qui ne proposent qu'une seule des 2 techniques
  • Lorsque la technique DHI est possible alors la Saphir l'est également mais pas toujours dans le sens inverse

GREFFE DE CHEVEUX DHI OU SAPHIR ?

Lors d’une procédure de greffe de cheveux, tous les patients souhaitent savoir laquelle des techniques de greffe est la mieux adaptée et surtout la difference entre la greffe DHI et FUE Saphir.

La technique de greffe de cheveux DHI, c’est quoi ?

La DHI (Direct Hair Implantation) consiste à utiliser un injecteur appelé “Choï” (nom du professeur Coréen à l’origine de l’invention) pour procéder à l’implantation du greffon. Cet injecteur est un outil 2 en 1, il réalise une micro-incision très fine grâce à son aiguille à tête creuse puis l’implantation grâce au piston intégré.

C’est finalement le même principe qu’un crayon criterium qu’il suffit d’incliner lors de l’implant pour orienter le sens de la repousse.

Cette technique nécessite la présence de 2/3 intervenants médicaux (pour recharger les injecteurs et pour réaliser l’implantation).

Quelle densité possible avec la technique DHI ?

Cette technique nécessite du temps pour manipuler les greffons afin de les insérer dans l’injecteur.

Cela va donc impacter la capacité d’implantation (maximum 2000/4000 greffons lors d’une session) cela dépendra du nombre de praticiens disponibles pour recharger les injecteurs.

Cependant la finesse de l’aiguille d’incision permet de réduire l’espacement entre les greffons pour obtenir une plus grande densité sur des zones localisées.

Cette technique est pour faire des petites/moyennes greffes (re-densifier les zones clairsemés).

Patient avant une greffe de cheveux DHI.

comparatif avant/après de la greffe capillaire DHI.

Le rasage de la zone donneuse et receveuse est-il obligatoire avec la technique DHI ?

L’utilisation de la technique FUE (Follicul Unit Extraction) pour l’extraction impose un rasage au niveau de la zone donneuse.

Cependant la technique d’implantation DHI permet de réaliser l’implant entre les cheveux existants, il n’est donc pas indispensable de raser la zone receveuse.

Peut on faire plusieurs greffes DHI ?

Il est possible de faire plusieurs interventions DHI à partir du moment ou la zone donneuse est suffisante.

Lorsque la zone donneuse est très limitée, certaines cliniques privilégient deux interventions (avec 1 an d’intervalle) pour évaluer si la zone donneuse est encore exploitable.

Cependant, méfiez-vous des cliniques qui privilégient deux interventions pour vous faire payer deux fois, d’ou la nécessitée de bien connaître la limite de greffons qu’ils acceptent d’implanter en une séance pour chacune des méthodes.

Pourquoi privilégier la greffe DHI pour les femmes?

La technique DHI est toujours privilégiée pour les femmes afin d’éviter un rasage intégrale de la tête.
Cette méthode permet de réaliser un rasage discret au niveau de la nuque pour prélever les greffons, les cheveux du dessus viendront recouvrir cette zone rasée pour qu’elle soit invisible au regard des autres.

Peut on faire une greffe de barbe et de sourcils avec la technique DHI ?

La technique DHI est une technique optimale pour pratiquer ces 2 types de greffes car la taille de l’incision reste plus fine est permet donc de ne laisser aucune trace tout en maximisant le nombre de greffons dans une petite zone.

La cicatrisation post-opératoire avec la technique DHI est-elle plus rapide ?

Il faut compter une dizaine de jours pour que la phase de cicatrisation se termine car c’est une technique non invasive.

Cicatrisation réduite de la greffe capillaire avec la technique DHI.

Pourquoi la technique DHI est-elle plus coûteuse ?

Le tarif de cette intervention se justifie principalement par le coûts des consommables (les injecteurs Choï sont jetables) et par un nombre plus important d’assistants médicaux que celle-ci mobilise.

Cette technique demande également une formation complémentaire pour la maîtriser correctement.

Le marketing joue un rôle important également, beaucoup de cliniques communiquent exclusivement sur cette technique car elles ne sont pas en capacités de proposer d’autres méthodes parfois plus adaptées.

La technique de greffe FUE Saphir, c’est quoi ? 

La technique de la greffe de cheveux Saphir se différencie de la DHI uniquement au niveau de l’implantation. Le praticien va ouvrir les canaux avec une lame en saphir (qui a la particularité d’être presque aussi fine que l’injecteur Choï) et par la suite les greffons seront insérés à l’aide d’une micro-pince dans chacune des incisions.

Pour orienter le sens de la repousse, il suffit d’incliner plus ou moins la lame lors de l’incision (même procédé qu’avec la DHI).

Une greffe de quelle densité avec la technique FUE Saphir

Cette technique ne demande aucune manipulation des greffons avant la phase d’implantation, cela permet donc au personnel médical de prélever jusqu’à parfois plus de 5000 greffons lors d’une session.

Par conséquent la capacité du nombre de greffons à implanter sera plus importante qu’avec la DHI. Il s’agit d’une technique recommandée pour faire des greffes multi-zones et sur des zones complètement dégarnies (vertex, ligne frontale + vertex).

Patient avant sa greffe capillaire réalisée avec la technique Saphir

Résultat d'une greffe de cheveux Saphir avec  5000 greffons.

Le rasage de la zone donneuse et receveuse est-il indispensable avec la technique FUE Saphir ?

Comme son nom l’indique, la technique FUE (Follicul Unit Extraction) impose un rasage au niveau de la zone donneuse mais contrairement à la DHI, le rasage de la zone receveuse est également nécessaire pour procéder à l’incision sur la zone d’implant.

Peut on faire plusieurs greffes FUE Saphir ?

Il est possible de faire plusieurs interventions Saphir à partir du moment ou la zone donneuse est suffisante.

Cependant la technique Saphir a pour avantage d’être plus rapide à executer que la DHI, par conséquent il est possible de faire des greffes de taille importantes (Il est parfois plus intéressant de procéder à une seule greffe Saphir plutôt qu’à deux greffes DHI).

La cicatrisation post-opératoire avec la technique FUE Saphir

Le temps de convalescence est un petit peu moins rapide avec la technique Saphir qu’avec la DHI (plus de 10 jours) cela n’a donc aucun impact significatif.

Durée de la cicatrisation
Cicatrisation FUE Saphir (ligne frontale + vertex)

Cette intervention est souvent moins onéreuse que la DHI, car il y a peu de consommable et qu’elle mobilise moins de personnel médical (le spécialiste peut réaliser à la fois les incisions et l’implant).

Conclusion

Les différences entre la greffe DHI et Saphir ne sont pas aussi significatives que certaines cliniques mal intentionnées veulent le faire croire pour des raisons financières ou de compétences… Parfois certains patients privilégient la méthode en fonction de leur souhait quand ils le peuvent (greffe sans rasage…) mais dans tous les cas il faut privilégier les recommandations du spécialiste et demander quelle est leur limite de greffons pour 1 session de DHI et Saphir.

Sommaire
Article les + récents
Partager l'article

En continuant la navigation sur le site vous acceptez la présence des cookies